Guadeloupe 1ere : Jacky Massicot débarqué de 7ACTU dans le silence des agneaux

La nouvelle est tombée blipman, sans tambour ni trompette : C’est en effet par un communiqué laconique sur la page Facebook de 7 ACTU, (émission phare du service public où sont passés en revue les sujets de société et l’actu brûlante de la semaine) que Jacky Massicot, l’un des journalistes les plus chevronnés et respectés de l’archipel, a annoncé « qu’on » le démissionnait du rendez-vous de l’info favori des Guadeloupéens. Coup de pute entre vrais confrères et faux amis ; frictions avec la hiérarchie ou dommage collatéral des dernières élections régionales ? Qui saura ?

Même si il ne fait aucun doute que Massicot a du métier et les atouts pour rebondir, on est frappé par le silence sépulcral de la plupart des professionnels de la profession sur ce « limogeage » en loucedé qui a comme un arrière-goût d’égouts… Qui a dit déjà qu’en Guadeloupe la presse était «Charlie» ? A notre connaissance, seul France-Antilles, dans les Indiscrétions d’André-Jean Vidal, a réagi sur cette info en soulignant les grandes qualités de Jacky Massicot.

La rédaction de Creoleways salue le travail de Jacky Massicot qui a laissé sa marque et dont le style a boosté l’audience d’une émission où, chose assez rare en Guadeloupe, chacun a pu prendre la parole, exprimer ses idées en passant sur le grill aigre-doux du journaliste de Guadeloupe 1ere. A l’ère Massicot, six années durant, 7 ACTU a pris une nouvelle amplitude et  optimisé une tranche horaire difficile. Le peu de moyens étant compensé par le talent et l’implication sans faille des techniciens, chroniqueurs et réalisateurs de la chaîne.

Dommage pour les téléspectateurs et la société civile qui perdent là un remarquable décodeur, fin connaisseur de nos figures médiatiques et de nos mès é labitid. Fos et bon vent à celui ou celle qui reprendra les rênes de 7 ACTU après des pointures comme Massicot ou feu Jean-Claude Lefort… Surtout si il/elle ne se résigne pas à caresser le « client » dans le sens du poil.
DD.

jacky_massicot_03

La brève de Jacky Massicot

Merci pour tout.

Et si pour le plaisir on s’offrait une petite dernière :
« Au train où vont les choses, bientôt la seule liberté qui nous sera tout à fait indispensable sera la liberté de réclamer. » Marcel Julian/Courte supplique au roi.

Je viens d’apprendre de façon assez cavalière que j’étais limogé de la présentation de l’émission 7 Actu… Tout cela a en réalité bien peu d’importance s’agissant de ma petite personne, alors on ne va pas en faire une montagne. En 37 ans de métier j’en ai vu d’autre. Je voulais simplement vous dire MERCI pour toutes ces années d’indéfectible soutien et de témoignages de sympathie sans cesse renouvelés.

Je voudrais dire MERCI à tous mes collègues, ceux-là qui sont derrière, qu’on ne voit jamais, tous corps de métiers confondus. Mille petites mains de fourmis, ô combien volontaires et talentueuses qui sans rien demander à personne ont de « On en parle » à « 7 Actu » en passant par le « BUZZ » ou encore « 7 politique » montré que nous pouvions être au plus près des préoccupations des téléspectateurs, s’inscrire dans une vraie proximité. Je souhaite longue vie (sans trop y croire) à l’émission et à celle ou celui qui en reprendra les rênes. A vous tous infiniment MERCIIIIIIIIIIIII

Et qui sait ? Aux jours meilleurs… si tout va bien !

Après tout, comme l’écrivait si bien Simone Schwarz-Bart, le pays ne dépend-il pas bien souvent du cœur de l’homme. « Il est minuscule si le cœur est petit, immense si le cœur est grand ».

Infiniment MERCI. Bon fos.

Jacky Massicot