Jenny Jonathan – Dé mo kréyol : Le zouk et la chanson créole sont en deuil

Jenny Jonathan, la chanteuse du groupe Karapat nous a quittés à l’âge de 57 ans. Les amoureux du zouk et de la chanson créole n’oublieront pas ses tubes Dé mo kréyol et Ban mwen on son tanbou (repris par Leïla Chicot).

Le groupe guadeloupéen Karapat, véritable machine à tubes chère aux frères Jean-Louis, est entré dans la légende à l’âge d’or du zouk, les années 80. Le talent d’artistes comme Frédéric Caracas, Thierry Delannay et Livio Pineau y a fortement contribué. La rédaction de Creoleways s’incline devant la mémoire de cette interprète naturelle et sensible qu’était Jenny Jonathan.

DD.