Drépanocytose : Concert de solidarité en Martinique dans le cadre du Drépaction 2015

apipd_creolewaysDRÉPACTION Martinique 2015 – 1ère édition
Le DRÉPACTION s’installe en Martinique !

La drépanocytose : cette pathologie méconnue due à une anomalie de l’hémoglobine a le triste privilège d’être la maladie génétique la plus répandue dans le monde et aussi la plus mal connue. Elle touche, en Martinique, 2 000 malades et plus de 40 000 porteurs sains avérés, c’est-à-dire des transmetteurs.
Sur le plan national, 1 enfant naissant sur 2 546 est atteint par la forme la plus grave de ce fléau. Conséquences : une morbidité excessive et des crises extrêmement douloureuses qui plongent le malade dans un abyme de souffrance physique et morale, une espérance de vie du malade amputée au moins de 30 ans et un absentéisme récurrent pour les écoliers et les salariés…
La drépanocytose est galopante et en dehors des populations dites à risque, de par le métissage, elle commence à concerner tout le monde. Elle a été classée en quatrième priorité de santé publique et une journée mondiale lui a été consacrée. Pourtant, on en parle peu et la maladie continue de faire des ravages.

L’Association Pour l’Information et la Prévention de la Drépanocytose (APIPD) mène, depuis 26 ans, un combat sans merci contre la drépanocytose.
Depuis 2009, l’association organise le DRÉPACTION, une grande opération médiatique de sensibilisation et d’appels aux dons pour la lutte contre la drépanocytose. Cette manifestation d’envergure nationale s’étend sur une semaine de sensibilisation et se clôt par un concert de solidarité au Zénith de Paris.
Cette année, à la demande des Martiniquais, notre association, en partenariat avec l’APIPD Martinique, a décidé d’exporter le concept DRÉPACTION sur l’île du dimanche 08 au dimanche 15 novembre 2015. Le concert de solidarité aura lieu le samedi 14 novembre au Hall des sports du Lamentin.
Les objectifs restent les même : l’information et la sensibilisation au plus grand nombre, la mobilisation autour de la drépanocytose et l’incitation au dépistage, la lutte contre l’exclusion et la discrimination, l’incitation aux dons du sang et enfin, la collecte de fonds pour faire avancer la recherche.

drépaction_martinique_2015_drepanocytose_concert

Aujourd’hui, il faut trouver un remède à ce mal, c’est la raison pour laquelle lors de cette semaine de sensibilisation, les bénévoles de l’APIPD et de l’APIPD Martinique multiplieront des manifestations aux quatre coins de la Martinique, afin que l’opinion publique soit informée.
La drépanocytose, nous sommes tous concernés
(drépanositoz sé zafè nou tout) !

Le saviez-vous ?

L’APIPD est à l’origine de l’obtention des machines à échanges transfusionnels en Martinique, ce qui n’est pas sans impact sur la qualité des soins. Grâce aux 6 éditions du DRÉPACTION, l’APIPD a permis à 4 étudiants en Master de biologie d’obtenir une bourse d’études.