Joseph Zobel : Colloque international en Martinique autour de l’oeuvre d’un géant

Featured imageColloque international et pluridisciplinaire, 13 au 15 octobre 2015

L’œuvre de Joseph ZOBEL : portées, héritages et modernité

Université des Antilles – Martinique

L’association GREAL (Groupe de Recherche en Art et en Littérature) organise du 13 au 15 octobre 2015, en partenariat avec le Département des Lettres-Modernes de l’Université des Antilles et le CRILLASH (Centre de Recherches Interdisciplinaires en Lettres Langues Arts et Sciences Humaines) de l’Université des Antilles, un colloque pluridisciplinaire international autour de l’œuvre de l’écrivain martiniquais Joseph ZOBEL (1915 -2006) intitulé : « L’œuvre de Joseph ZOBEL : portées, héritages et modernité ».

L’année 2015 marque en effet le centenaire de la naissance de l’écrivain né à Rivière-Salée, dans le Sud de la Martinique, le 26 avril 1915. Romancier, poète, nouvelliste, sculpteur, l’œuvre de l’auteur de La Rue Case-Nègres est représentative des enjeux linguistiques, anthropologiques, ethnoculturels et littéraires qui s’imposèrent à l’homme de culture noire et aux intellectuels des Afriques et des Amériques après la Seconde guerre mondiale. De surcroît, Joseph ZOBEL appartient à la nouvelle génération d’écrivains postcoloniaux qui, forts de leurs engagements, ont contribué à l’évolution de l’histoire littéraire de langue française aux Amériques pour contrecarrer la pensée européocentriste coloniale. En donnant la parole au peuple martiniquais, Zobel réécrit l’histoire vue du dedans, par et pour le Nègre, comme l’attestent ses romans les plus emblématiques, La Rue Case-Nègres, Diab’-là, ou son recueil poétique le plus connu Incantation pour un retour au pays natal. Ecriture populaire, esthétique enracinée au cœur des traditions populaires, le texte « zobellien » représente la société de classes rurales, urbaines et révèle les mutations sociales antillaises qui ont émergé au lendemain de la période esclavagiste.

Au cours de ce colloque, il s’agira non seulement de réfléchir sur l’œuvre littéraire et artistique de cet auteur-carrefour du XXème siècle mais également de mettre en lumière la polyphonie du texte aussi bien générique que linguistique afin de comprendre comment cette œuvre polymorphe parvient à faire trace dans le temps. Pourquoi cette écriture aux multiples facettes artistiques ancre l’œuvre de cet écrivain dans l’histoire mais également dans la modernité martiniquaise ? Existe-t-il un avant-ZOBEL et un après-ZOBEL ?

Le colloque s’articule autour de plusieurs axes

– Ruralité, provincialité, insularité
– De l’exode à l’exil
– Genèse et influences
– Systèmes politiques, systèmes et représentation
– Architectorialité et territorialité de l’écriture chez Joseph Zobel
– Du signe linguistique au signe visuel
– Féminité dans l’œuvre
– Écriture et réécriture et adaptation du texte « zobellien » au cinéma

Ces axes sont proposés à titre indicatif. D’autres propositions pourraient être retenues par le comité scientifique.

Langues du Colloque et de la publication des actes :
Français, anglais, espagnol

Modalités de soumission
Les écrivains, chercheurs, enseignants, doctorants intéressés par ce colloque sont invités à envoyer avant le 15 juin 2015, leur proposition de communication sous la forme d’un résumé, composée d’un titre, d’une courte description d’environ 300 mots et de cinq mots-clés ainsi que leurs nom, prénom et affiliation par mail à l’adresse suivante :
colloque.josephzobel2015@gmail.com

Comité de direction
Axel ARTHERON, Jean-Georges CHALI

Comité d’organisation
Clarissa CHARLES-CHARLERY – Karine JOSEPH -Patricia CONFLON GROS-DESIRS, Michelle MONROSE