Amber Rose – How to be a bad bitch : Séduire, maigrir ou écrire, pourquoi choisir ?

Quand Amber Rose s’ennuie, au lieu de se remettre au strip-tease, elle décide d’écrire un livre: How to be a bad bitch (mode d’emploi pour être une sale garce). Pour faire taire tous ceux qui doutent de ses talents d’auteure, Amber Rose ose repousser les limites de la provocation.

amber_rose_11Lunettes d’intello, vieille chemise en jean boutonnée jusqu’au col, la star iskandalèz s’exhibe avec un thé amincissant (ce pourquoi elle ne gagne surement pas d’argent). Comme c’est très intéressant, elle poste ce selfy pas sexy sur Instagram. Au bout de 5 minutes, Amber Rose n’en peut plus. Ecrire toute habillée, boire et se prendre en photo en même temps, c’est difficile. Alors la caribbean bimbo se glisse dans une robe sexy riquiqui. Pendant que ses cheveux repoussent, Amber Rose assied ses fesses dans le canapé en compagnie de son sachet de thé. Pour immortaliser l’instant totalement improvisé, elle prend une photo moulante et bien cambrée.

amber_rose_12Devant tous ces rebondissements, ses fans réagissent immédiatement. Soudain, Amber Rose réalise qu’ils adorent sa façon d’écrire. Elle décide d’aller plus loin, au grand dam de son thé amaigrissant (qu’elle plaque comme une merde sur le sofa, vu qu’il commençait déjà à se prendre pour une star). Au prix d’un effort intense, Amber rose enfile un bikini et se jette dans la piscine la plus proche, preuve qu’en tant que top model, elle ne traite pas la littérature par-dessous la jambe.

amber_rose_13Comme écrire ça fait mal au cou, Amber Rose se masse les cervicales. Après plusieurs essais elle prend ce cliché soigneusement spontané. En tant qu’écrivain, plus question de mettre un string ou de montrer ses seins en public… sauf peut-être sur la couverture kitsch d’un livre d’images pour grands enfants. Sur les réseaux sociaux, ses followers n’en peuvent plus, leur cerveau est devenu disponible. Anba fèy, Amber Rose sourit. Elle se dit qu’elle est la reine du marketing online.

How to be a bad bitch, c’est le titre du nouveau book d’Amber Rose qui contient tout plein de shoots du photographe David LaChapelle. Sortie prévue fin octobre prochain.

Un livre à lire d’une main en buvant du thé amaigrissant.

Cecil Strasswerk (Creoleways)