Semsamar : Mélina Seymour exige le départ de Marie-Paule Bélénus-Romana et de Jean-Paul Fischer

Featured image

Communiqué d’Ambition Guadeloupe, parti politique dirigé par Mélina Seymour

Jeudi 4 juin 2015

AFFAIRE SEMSAMAR
MARIE-PAULE BELENUS ROMANA, PEUT-ELLE ENCORE RESTEE PRESIDENTE DE LA SEM ?

Selon les informations du Parquet et de la Presse, «Jean-Paul Fischer et Marie-Paule Bélénus-Romana, respectivement ancien et actuel Directeur de la Semsamar ont été mis en examen pour :
– favoritisme,
– détournement de fonds
– prise illégale d’intérêt,
après avoir été entendus séparément par le juge Daieff du Pôle financier parisien de la Police judiciaire. La société d’économie mixte est également mise en examen pour les mêmes chefs.»

En tant que Parti Politique et Citoyen responsable, Ambition Guadeloupe s’interroge une nouvelle fois et invite la population guadeloupéenne à prendre part à un vaste débat sur la gestion de l’argent public et les débordements financiers qui apparaissent au grand jour.
L’argent du contribuable guadeloupéen serait détourné en grande pompe!

POUR RAPPEL
Comme indiqué sur le site internet de la SEMSAMAR, « Les SEML – Sociétés d’Economie Mixte Locales – telles que la Semsamar, sont des sociétés anonymes associant dans leur capital des collectivités locales majoritaires (commune, département, région ou leur groupement) et des partenaires économiques et financiers privés.»

S’agissant des institutions: La Collectivité d’Outre-Mer de Saint‐Martin est l’actionnaire majoritaire avec 51% des parts, puis arrive La Région Guadeloupe avec 14%, la Commune de Basse-Terre à 5% et la Caisse des Dépôts et de Consignations avec 13%. Voir tableau ci-joint*.

En 2012, la publication d’un rapport de la Milos, avait mis en évidence de nombreuses irrégularités, tel que : des dysfonctionnements du Conseil d’administration, des règles de marché public non respectées, des contrats signés avec des filiales en complète illégalité, etc…

Mesdames, Messieurs, dans pareille situation dans l’Hexagone, le Gouvernement socialiste aurait déjà demandé aux intéressés de prendre congé de leur fonction, face à un tel scandale. Les dirigeants socialistes guadeloupéens cautionnent­ils ce type d’agissement ?
Dans le même registre, nous avons une question légitime, car Monsieur Fischer est le Directeur de la SEM PATRIMONIALE en charge du Mémorial Acte. La Collectivité Régionale continuera t‐elle avec Monsieur FISCHER à la barre de ce lieu de Mémoire qui compte tant pour le Président de Région?

Ambition Guadeloupe demande aux collectivités actionnaires de la SEMSAMAR de prendre leur responsabilité. Il s’agit de faits graves et les élus de la majorité régionale ne peuvent pas faire comme si de rien était.
L’enquête est en cours et nous respectons le travail de la justice qui fera toute la lumière sur cette affaire, comme sur les autres à venir.

AMBITION GUADELOUPE

Tableau* source : semsamar.fr

semsamar_organigramme