Guadeloupe : Murielle Gauthiérot se penche sur Beauport

murielle_gauthierot_beauport_01Docteur en Lettres et Sciences Humaines, Murielle Gauthiérot est née à Saint-Claude (Guadeloupe). Sa thèse, L’entreprise Beauport à la Guadeloupe – Un exemple d’aménagement territorial et de transformation sociale, est publiée chez L’Harmattan.

Avec ce livre, l’auteure se penche sur l’existence passée de Beauport, lieu emblématique de l’histoire sucrière de la Guadeloupe. Ce mythe du temps des grandes centrales cannières, fleuron industriel de la commune de Port-Louis, n’était plus qu’une friche délaissée depuis la fermeture de l’usine. C’est en redécouvrant l’endroit à l’abandon, ses archives livrées aux termites et aux voleurs, sa toiture arrachée et sa cheminée couchée, que Murielle Gauthiérot a décidé d’en faire le sujet d’une étude.

Contribuant à la remise en cause des théories coloristes, Murielle Gauthiérot explique que Beauport « n’est plus une cathédrale morte mais un observatoire permettant d’étudier l’interaction entre aménagement territorial et transformation sociale ». En racontant le « Tout-Beauport » elle nous entraine dans le système de la plantation industrielle.

En croisant l’étude cartographique du territoire et la structuration socioprofessionnelle dans l’entreprise, l’auteure nous livre sa perception de « l’entrée de la Guadeloupe dans le balan de la mondialisation ». L’ouvrage montre l’évolution de la stratification sociale et l’organisation sociospatiale en dépit du préjugé de couleur.

Murielle Gauthiérot conclut par une évocation du « graj de la mondialité » et un appel lancé « à tous ceux qui ont ramassé l’héritage Beauport ».

Murielle Gauthierot : L’entreprise Beauport à la Guadeloupe – Un exemple d’aménagement territorial et de transformation sociale (Broché). Éditions L’Harmattan. Préface de Marie-Laure Troplent.