Serge Romana : «La famille Chaulet devrait présenter solennellement et publiquement ses excuses»

Featured image

Voici la réaction « à chaud » de Serge Romana, président du CM98 suite à l’altercation avec dégradations et échange d’injures racistes à Basse-Terre entre un noir et un blanc guadeloupéens. Les deux antagonistes ayant déposé plainte, la justice suit son cours et la présomption d’innocence doit être respectée. Les propos et la vision de l’auteur n’engagent que lui.

Affaire Chaulet : Le racisme colonial s’expose en Guadeloupe

par Serge ROMANA

Le 19 mars dernier, en Guadeloupe, à moins de deux mois de l’ouverture du mémorial ACTe, le plus grand centre au Monde dédié à la mémoire de la traite négrière et de l’esclavage colonial, un individu se serait senti autorisé de traiter en public un de ses compatriotes de : « sale nègre, esclave, fils de vielle négresse, macaque, chien… ».

Ces paroles invraisemblables, prononcées par un Guadeloupéen, Nicolas Chaulet, descendant d’esclavagistes, à l’encontre de l’un de ses compatriotes, Frédéric Augustin, descendant d’esclaves, nous renvoient immédiatement à la mémoire douloureuse de nos fondations esclavagistes. Elles ravivent des fractures, des plaies, qui doivent être guéries pour que nos sociétés post-esclavagistes puissent se construire sereinement. Elles réveillent des démons, créés dans nos Premiers temps, qui agissent dans toutes les couches de nos sociétés et qui, s’ils ne sont pas maîtrisés, déchaînent les haines et condamnent nos pays à la division éternelle.

C’est pourquoi, au-delà de l’indispensable action en justice, cet acte raciste doit être dénoncé avec la plus grande vigueur par tous les acteurs de la société civile, par toutes les composantes de la société guadeloupéenne, y compris par la famille Chaulet qui devrait présenter solennellement et publiquement ses excuses à la société guadeloupéenne.

C’est par cette dénonciation unanime que l’on évitera peut-être d’alimenter le feu de la haine qui menace d’embraser notre société.

Serge Romana
Président du CM98