Mémorial ACTe : Ces fruits inattendus qui poussent sous les cocotiers

foubap_22015 sera-t-elle l’annus horribilis du Mémorial ACTe si cher à Victorin Lurel ? Après les critiques de la droite locale sur son coût exorbitant (83 Millions d’euros) ; après les rumeurs d’enlisement ; après la découverte inopinée d’un ancien cimetière sur le chantier, voici que la presse effleure du bout des lèvres ce qui pointe au sein de la SEM qui gère l’édifice. Que nous tait-on? Une polémique bandée comme un banza va-t-elle mouiller d’aucuns aux prochaines échéances électorales ?

En mode « Gorge profonde », le journaliste Danik I Zandwonis (DIZ) a pris langue avec les protagonistes pour percer ce secret d’alcôve. Sans faire de lèche, il met les pieds dans le bol d’accras : A en croire l’éditorialiste de CCN, Jean-Paul Fischer –ex grand argentier de Lucette Michaux-Chevry (UMP) devenu LA grosse prise de guerre de Victorin Lurel (PS)– serait accusé de harcèlement par une employée de la SEM patrimoniale de la Région.

Selon DIZ, Jean-Paul Fischer confesse sans lapsus avoir eu « pendant 4 ans une relation » avec son ex assistante qu’il qualifie de « tricheuse qui a fabriqué de faux documents ». De son côté, la belle qui se dit menacée aurait porté plainte pour harcèlement et parle de licenciement abusif.

Toujours selon DIZ, avant que le visqueux scandale n’éclabousse le Mémorial ACTe tel Bill Clinton la robe de Monica Lewinsky, une médiation aurait été tentée « anba fèy » par la députée-maire Hélène Vainqueur-Christophe (consensuelle présidente de la SEM)… sans succès. Mieux encore, le businessman évoque sans s’ébranler une vaine tentative de compromis : Sans doute inspirée par l’effet salaire du cas DSK–Nafissatou Diallo, la dame réclamerait sans biaiser la fantastique somme de 1,2 million d’euros ! (vous avez bien lu, vous n’êtes pas presbyte !)

Déjà, on salive sur facebook : « On touche du doigt le nœud du problème », « ça va rentrer dans les annales », « en sus, l’épine est grosse », « l’affaire est un impénétrable cul-de-sac »… Reste que si les parties divergent, la justice tranchera la dispute et malheur aux vaincus !

Si et seulement si tout ceci était vérifié, assisterions-nous à un énième Kòkòlò tropical qui dérape en tête-à-queue ? Ou aux combines d’une aventurière pour délier la bourse d’une grosse légume ? Peut-on croire à l’impitoyable vengeance d’un pygmalion déchu par sa concubine?

Sont-ce là les premiers fruits défendus du Mémorial ACTe ? Ou bien tout ça n’est-il qu’élucubrations? Jouissance journalistique d’un kokofyolo en mal d’articles à sensation ? Danik I Zandwonis, qui a abondamment officié dans tous les médias de Guadeloupe, est-il suffisamment téméraire pour n’avoir ni sourcé ni recoupé ses infos au poil près ? Toujours est-il qu’il enfonce le clou et suppute déjà de mystérieux rebondissements et d’autres révélations sur les moites et concupiscents dessous du Mémorial ACTe.

Mi bab…

King Kung-fu Fougongon

Pour en savoir plus, lire l’article sur CCN  : ICI