Mois du Créole à Montréal : KEPKAA met le Québec à l’heure créole

Si konyéla, nou ka palé kréyol toujou toupatou wonlatè, on kréyol ki poko vini tchololo, sé davwa déotwa moun goumé bon goumé-la menm ba sé lang-lasa. Dé moun ki té konprann kréyol sété lang kon tout lang, lontan avan yo té vini lanmod kon jodijou. Mi on bèl rézilta : A la Chambre des Communes, l’honorable Emmanuel Dubourg, député de Bourassa, salue le lancement de la 13e édition du Mois du créole à Montréal. Chak  ti vansé ni valè a-y. Nou ka di Man Arcelle Appolon èk asosyasyon KEPKAA mèsi ! Konba-la ka kontinyé!

Historique du Mois du Créole à Montréal

par l’association KEPKAA

La coordination du Comité International pour la Promotion du Créole et de l’Alphabétisation (KEPKAA en créole) est heureuse de s’associer à ses nombreux amis et partenaires pour vous présenter le « MOIS DU CRÉOLE À MONTRÉAL ».

Le « Mois du Créole à Montréal » consacre tout le mois d’octobre à la célébration et la mise en valeur du patrimoine créole canadien. Les activités, dans leur totalité, visent à l’épanouissement de la personnalité humaine, favorisent la compréhension, la tolérance, la fraternité et l’amitié entre les peuples, notamment entre tous les Créolophones. Le Mois du créole à Montréal se veut une tribune d’expression de qualité offerte à tous ceux qui veulent à travers leur œuvre rendre hommage aux cultures créoles.

Depuis le premier lancement du Mois du Créole à Montréal, le mois d’octobre a été retenu dans le but de respecter l’homologation par l’UNESCO de la Journée Internationale du Créole adoptée par les pays créolophones en 1983. En effet, c’est dans la semaine du 22 au 28 mai 1983, à Lafayette en Louisiane que le Comité Bannzil Kréyòl a choisi le dernier vendredi du mois d’octobre comme « journée internationale du créole ». Date précédemment retenue par la Dominique pour célébrer un « Creole Day ». Depuis, des pays comme les Seychelles, Ste Lucie, les îles Rodrigues et tant d’autres ont fait de cette journée un événement culturel sans précédent dans les annales de la célébration du créole à travers des manifestations significatives.

Dès lors, les Créolophones du Canada, notamment ceux du Québec, ont pris l’habitude de célébrer la langue et les cultures créoles le 28 octobre. Il a fallu attendre 1998, année de la première célébration organisée par le Comité d’Initiative pour Soutenir l’Alphabétisation en Haïti (KIPKAA) et ses collaborateurs, pour encourager les intéressés à populariser l’événement. C’est ainsi que les Créolophones Canadiens ont pu redécouvrir tout un pan de leurs identités par le biais de plusieurs activités culturelles. Les célébrations à Montréal de la « Journée internationale du créole », même modestes, ont gagné en popularité et suscité l’engouement des Créolophones aux États-Unis, dans les Caraïbes, en Europe et dans les pays de l’océan indien. Une journée n’était plus assez pour célébrer la culture créole dans toute sa diversité d’où l’idée de consacrer tout le mois d’octobre à la célébration de la langue et des cultures créoles. Ainsi, depuis 2002, Le Mois du Créole qui est un événement pluridisciplinaire étalé sur un mois, met l’accent sur toutes les formes d’art : la peinture, la sculpture, le théâtre, la littérature, la musique, l’écriture, la danse, la gastronomie et la mode.

Il existe aujourd’hui dans le monde près de 15 millions de Créolophones à base lexicale française. Au Canada, ils sont plus de 200 000. À Montréal, cette communauté est composée de citoyens et citoyennes originaires d’Haïti, de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Dominique, des Seychelles, de l’Île Maurice, de la Guyane française, des Îles Rodrigue, de Sainte Lucie et autres. Le créole constitue le lien, le tronc commun entre ces différents pays. C’est la langue commune à toutes les Caraïbes, de ce fait, elle permet aux habitants de ces pays qui ont des langues officielles différentes, de se comprendre et de communiquer. Réunis à Montréal, c’est l’occasion pour ces Créolophones de découvrir et faire découvrir leurs cultures et contribuer ainsi au rapprochement des peuples grâce au « Mois du créole à Montréal ».

Le Comité International pour la Promotion du Créole et de l’Alphabétisation (KEPKAA) invite les Québécois et Québécoises de toutes origines à vivre pendant 1 mois à l’heure créole à travers le « Mois du créole à Montréal » qui fait désormais partie des grands événements rythmant la vie culturelle montréalaise.

Bon Mois du créole !

Le programme de la manifestation est à télécharger ICI.

 

Mois du créole

Unique événement du genre à l’échelle mondiale, le Mois du créole fait découvrir la beauté, la vitalité et la richesse de ce patrimoine au grand public. Tout au long du mois d’octobre, sa programmation diversifiée offre un incomparable tour d’horizon de cette culture aux visiteurs. Il permet ainsi aux artistes créolophones de faire valoir leur talent et leur originalité.

Ce grand rassemblement est également une occasion de souligner notre diversité culturelle. Il favorise assurément le rapprochement des collectivités et contribue à enrichir notre société.

C’est avec un grand plaisir que je souligne cette 13e célébration du Mois du créole à Montréal. Félicitations aux membres du Comité international pour la promotion du créole et de l’alphabétisation pour leur travail remarquable, et merci à tous les représentants de la communauté créole de partager avec la population cet héritage inestimable.

Hélène David
Ministre de la Culture et des Communications
et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française