« Anaconda » : Nicki Minaj montre encore son gros… talent

Une fois de plus, la plantureuse star de la scène Dance/Rap/RnB joue de ses superbes courbes pour faire le buzz et vendre sa musique. Après « Pills N Potions« , l’artiste américano-trinidadienne lance « Anaconda », deuxième extrait de son 3e album « The Pink Print » dont la date de sortie reste un secret bien gardé. Un coup marketing bien orchestré.

nicki_minaj_anaconda_01Sur les réseaux sociaux, ses followers ont à nouveau pu contempler sa chute de reins vertigineuse et ses rondeurs exceptionnelles. Nicki Minaj est vue de dos, accroupie, jambes écartées, juste vêtue d’une brassière et d’un string ficelle rose (sa couleur favorite). Seules ses baskets Air Jordan 6 bleues évoquent vaguement l’univers du hip-hop.

Le titre « Anaconda » fait probablement référence aux lyrics du « gracieux » Baby Got Back (Ma nana a un de ces culs) du rapper Sir Mix-a-Lot, hommage misogyne et appuyé aux postérieurs dodus devenu un méga tube en 1992: « My anaconda don’t want none/ unless you’ve got buns, honey… » (« Mon anaconda n’aime que les grosses fesses, poupée…).

Des réactions mitigées

Suite à la diffusion de cette cover sur Twitter et Instagram, la polémique explose et les critiques, voire les insultes, fusent. En réponse aux nombreux fans dénonçant la vulgarité de ce visuel et le mauvais exemple montré aux plus jeunes, la star a posté des photos de mannequins ou célébrités en bikini avec la légende « acceptable » comparées à sa pochette sous-titrée « inacceptable ».  Depuis, de nombreux détournements ont été réalisés, notamment un « Google Doodle », mais aussi des T-shirts, parures de literie, cabas, tapis de bain, mugs, rideaux de douche, coques pour ipad et iphones…. Même des grenouillères pour bébé ! Show (business) must go on !

Nicki Minaj va-t-elle trop loin ?

Tantôt féministe adepte du girl power ; tantôt femme objet comme la sulfureuse Rihanna, (autre caribéenne-américaine avec qui elle chante Fly entre deux querelles de diva), Nicki Minaj contrôle parfaitement son image et a toujours su jouer du scandale et de la provocation. A l’instar d’une Madonna ou d’une Lady Gaga, elle manie les codes controversés du porno chic et du glamour.

nicki_minaj_champagne_02En 2008, c’est sur un lit, en maillot de bain, une bouteille de champagne entre les cuisses qu’elle fait la promo de Sucka Free, mixtape produite par son pygmalion Lil Wayne. Interrogée par XXL Magazine sur ces photos sexy, elle répond « Je ne suis ni strip-teaseuse, ni exhibitionniste déjantée. J’avais peur, mais il me fallait quelque chose de radical pour attirer l’attention… » Elle ajoutera toutefois « C’est important que les gens écoutent vraiment ma musique. Je ne veux pas qu’on ne se souvienne de moi que pour mon entrejambes ! »

nicki_minaj_lil_kimDepuis 2010, le clash à rebondissements avec Lil’ Kim, ex icône féminine du rap sur le retour, défraye régulièrement la chronique. Ces dames se disputent le titre de « Queen Bitch » (Reine des garces) du hip-hop. Les insultes volent de part et d’autre et les fans rivalisent d’arguments pour savoir qui est la copieuse et, bien sûr, qui possède le plus majestueux fessier de l’histoire du rap.

nicki-minaj_nipple-slipEn aout 2011, dans la fameuse émission Good morning America, Nicki interprète Where them girls at de David Guetta quand l’un de ses seins jaillit de son corsage. Une association de téléspectateurs (The Parents Television Council) interpelle immédiatement la chaîne ABC : « Pour la énième fois, ces derniers temps, une émission matinale a diffusé du contenu inapproprié pour les enfants et les familles… »

En février 2012, aux 54e Grammy Awards, elle est vertement critiquée par la Ligue Catholique des USA pour son apparition en nonne (costume Versace) accompagnée d’un faux pape ; suivie d’une étrange parodie d’exorcisme sur scène.

niki_minaj_hot_sexy_selfiePour Halloween 2013, elle enflamme les réseaux sociaux en publiant ses selfies de dominatrice sexy en bas résilles, jambières de cuir, string clouté et menottes.
Sans compter les rumeurs de sextape révelées par le NY Times, non démenties par la diva à ce jour.

Des clips et des paroles explicites

Dans son clip Stupid Hoe, (qui a relancé la polémique avec Lil’ Kim), elle ondule en cage telle une effeuilleuse de club pour adultes, maquillée en poupée Barbie fluo. Le verbe est cru et les mouvements lascifs dans Twerk It, morceau dédié au booty dance produit par Pharrel Williams, interprété par Busta Rhymes et Tosh Alexander, tous deux d’origine jamaïcaine. Idem pour Lookin Ass, qui se veut à la fois provocation au plaisir et réquisitoire contre certains mâles afro-américains que Nicki Minaj dénonce comme des « mythos » fauchés qui aiment mater et peloter les fesses de femmes mais qui n’ont « rien dans le pantalon ».

nicki_minaj_lookin_ass

Business woman et artiste accomplie

Nicki Minaj, de son vrai nom Onika Tanya Maraj, est l’une des stars du rap les mieux payées au monde. Le New York Times la considère comme « la rappeuse la plus influente de tous les temps ». Icone de la mode, elle est sous contrat publicitaire avec Adidas, MAC Cosmetics et Pepsi. On entend sa voix dans le film d’animation l’Age de Glace: Continental Drift. Elle a remporté huit BET Awards, quatre American Music Awards, deux MTV Music Awards, un MTV Europe Music Award, cinq Billboard Music Awards (dont le Billboard’s 2011 Rising Star award) et lancé ses propres parfums dont le plus célèbre est Minajesty.

nicki-minaj-underwear

Des réalisations et collaborations prestigieuses

Nicki Minaj apparait sur Lollipop de Lil Wayne, Right By My Side de Chris Brown ; Moment 4 Life de Drake ; No Love d’August Alsina; ou Roman’s Revenge d’Eminem. Ses tubes Starships et Pound the Alarm pour le carnaval de Trinidad (2012) sont encore dans toutes les mémoires.

nicki_minaj_anaconda_02La sortie d’Anaconda repoussée

« Mes chéris j’ai repoussé la sorite d’Anaconda au lundi 4 août. Je vous promets que vous comprendrez avant la fin de la semaine. » C’est le message laconique et une photo d’elle (de face) que les millions de fans, un peu agacés, ont reçu hier soir. La sortie d’Anaconda avait été annoncée pour le 28 juillet. Un mois qui reste chargé pour Nicki Minaj avec la promo de Triple alliance, film de Nick Cassavetes. Côté musique, elle chante She Came To Give it To You avec Usher (instru de Pharrell Williams) et Bang Bang de Jessie J, avec Ariana Grande.

Cecil Strasswerk pour Creoleways.