Anne-Sophie Leclere condamnée pour insultes racistes à Christiane Taubira

anne_sophie_leclere_christiane_taubiraDans le procès qui opposait l’ancienne candidate FN Anne-Sophie Leclere au parti politique guyanais Walwari, le tribunal de grande instance de Cayenne a statué ce mardi 15 juillet.

Lors des élections municipales en octobre dernier à Rethel (Ardennes) où elle était tête de liste, Anne-Sophie Leclere avait partagé sur facebook un photomontage comparant la Ministre de la Justice à un singe. L’ex-candidate du Front National a été condamnée par défaut à neuf mois de prison ferme et à une inéligibilité de cinq ans, peine dépassant les réquisitions du procureur Ivan Auriel, qui demandait à son encontre quatre mois de prison ferme. Le Front National est condamné à 30 000 euros d’amende; au versement de 50 000 euros à Walwari et à 3 000 euros pour frais de justice.

Tout comme Anne-Sophie Leclere, le FN fait appel de cette décision. Sur la chaine d’info BFMTV, Florian Philippot, vice-président du parti,  a jugé cette peine « illégale », « injuste » et rappelé que le FN avait déjà condamné les dérapages d’Anne-Sophie Leclère : « Elle avait été exclue dans l’heure du Front national, désinvestie de sa position aux élections municipales. Très bien. Qu’elle soit condamnée politiquement, nous l’avons fait. Qu’elle soit condamnée judiciairement, probablement, mais pas dans ces proportions. C’est grotesquement disproportionné, ça n’a strictement aucun sens ». Florian Philippot rappelle que le parti Walwari a été fondé par Christiane Taubira en 1993.

Dans un communiqué, le FN a dénoncé le fait que Stéphane Rémy, président du tribunal correctionnel appartienne au Syndicat de la Magistrature, : « Le Front national a demandé au premier président de la Cour d’appel de Cayenne la récusation de M. Stéphane Rémy. Le premier président a rejeté cette demande sans même faire mention de l’argument soulevé par le FN tenant à l’existence du ‘mur des cons’ et au fait que la présidente du SM est mise en examen pour injure envers le Front national ».

Sur twitter, Jean-Marie Le Pen, fondateur du FN a taclé les magistrats : « La candidate FN qui compara Taubira à un singe, condamnée à 9 mois de prison ferme. Magistrats traîtres à la loi et violeurs de la morale.« 

La Garde des Sceaux Christiane Taubira a déclaré que : «Les magistrats jugent en droit, c’est-à-dire qu’ils ne jugent pas selon leur fantaisie, ils jugent selon le Code pénal. Ce verdict rappelle simplement ce qui est prévu par le Code pénal comme sanction sur de tels délits».

Francis Rogers (Creoleways)