CEREGMIA : Communiqué de la présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane

logo-uag01Dans le dur conflit qui secoue depuis un an l’ex Université des Antilles et de la Guyane (UAG), pour permettre l’expression de toutes les parties, nous avons récemment publié les tribunes de Patricia Braflan Trobo et de l’éditorialiste Danik I. Zandwonis. Un Article récemment paru sur France-Antilles donnant la parole à Maîtres Edmond-Mariette et Dorwling-Carter, (avocats du CEREGMIA et de ses dirigeants Fred Célimène et Kinvi Logossah) a aussi fait pas mal de bruit. Corinne Mencé-Caster, présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane a donc réagi :

Communiqué de la présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane

Une campagne de désinformation massive est organisée de l’extérieur de l’université pour venir au secours des deux enseignants qui ont été suspendus le 26 mai 2014. Ci-dessous quelques rappels :

1. La procédure administrative a abouti à la suspension provisoire de deux professeurs. Les discours visant à discréditer ces mesures, préconisées par des experts, révèlent bien le jeu des connivences.

2. Ces connivences se traduisent aussi dans les discours très récents qui ont pu être tenus et diffusés sur la présidente de l’université. Qu’il s’agisse de mails insultants et diffamatoires ou d’articles injurieux, tout est fait pour jeter le discrédit sur sa fonction ou sa personne.

3. Il ne saurait y avoir d’amalgame en matière de responsabilités, au plan administratif. C’est le chef de projet (en l’occurrence ici, le directeur du CEREGMIA) qui conçoit le projet européen et porte la responsabilité de son suivi et de son exécution.

4. S’il y a bien une chaîne de responsabilités, celle-ci commence donc avec le chef de projet. Les autres chefs de projets s’arrangent pour ne pas mettre l’établissement en difficulté.

5. Le seul laboratoire mis en cause dans tous les rapports, parmi les nombreux laboratoires maniant des fonds européens, est le CEREGMIA.

6. La seule communication du Procureur auprès de la Cour des Comptes au Procureur de la République concerne le CEREGMIA.

7. Les bénéficiaires sont les principaux responsables : qui est l’instigateur d’un tel circuit ? Qui a profité matériellement et au premier chef de ce circuit de détournements des dépenses ? A qui ont profité les marchés passés de façon non réglementaire ?

8. On ne peut pas à la fois accuser de laxisme les anciens ordonnateurs pour dégager la responsabilité des personnes mises en cause et incriminer l’actuel ordonnateur de l’université qui fait simplement son travail de vigilance.

9. La présidente n’a jamais été membre élu d’aucun conseil de l’université, hormis le présent conseil d’administration.

10. Au plan judiciaire, trois avocats ont désormais le soin de défendre les intérêts de l’Université dans le cadre de l’information judiciaire ouverte pour détournement de fonds et escroquerie en bande organisée.

Corinne MENCE-CASTER, Présidente de l’UAG

Comments

  1. Pourquoi certains ne veulent pas que la Présidente de l’UAG préside comme prévu lors de son élection démocratique à l’Université ?
    1 – Elle est trop intègre pour cautionner les malversations des uns et des autres.N »est-ce pas ZANDWONIS et BRAFLAN.?
    2 – Elle est trop honnête pour accepter les mensonges des uns et des autres. Oui elle était Vice présidente du CEVU mais non élue à cette commission. C ‘est de la désinformation quand on l’accuse de ne pas connaître son C.V. n’est-ce pas Monsieur « l »apprentis internaute » Qu’y a-t-il sur votre C.V. ? Qui croyez-vous intéresser ?
    une minorité de médiocre.!
    3 – Messieurs nos apprentis journalistes CHAUVET,LAOUCHEZ pensez-vous que le rôle de la présidente est de nettoyer l’Université des Professeurs  » voyou « ? comme vous le dites non. Si vous lisiez les documents sur le Web concernant la situation à l’UAG vous n’avanceriez pas tant de méchancetés. La présidente ne fait que son travail administratif faites vous expliquer le fonctionnement de la comptabilité publique et vous comprendrez tout; et ne ferez pas de la désinformation. c’est de la méchanceté gratuite que vous faites à moins que vous ne soyiez aussi malhonnête que vos amis!.Quant aux H.C non faites vérifiez le dernier rapport de la cour des comptes et vous aurez la réponse à votre question et vous n’émettrrez pas de faux jugement ! Attention le Grand Architecte lui est juste ! vous détournez l’attention en faisant circuler de fausses rumeurs, mais l’antillais sait voir et comprendre maintenent.
    Et n’est-ce pas KMT : Dieu garde la Martinique !