Cuba : L’ex garde du corps révèle la vie cachée de Fidel Castro

fidel_castro_la_vie-cachee_juan_reinaldo_sanchezPar Ricardo MAYNARD BOKAZ

Le lieutenant-colonel Juan Reinaldo Sanchez fut pendant 17 ans (1977 à 1994), membre de la garde rapprochée de Fidel Castro. Suspecté de dissidence, il affirme avoir subi interrogatoires et tortures durant les deux ans qu’il a passé en prison. En 2008, après dix tentatives rocambolesques, il réussit à fuir vers les Etats-Unis. Il a confié son histoire au journaliste Axel Gyldèn avec lequel il cosigne le livre : « La vie cachée de Fidel Castro » (Editions Michel Lafon).

En 1994, suite au départ de sa fille et de son gendre pour le Venezuela et la fuite de son frère aux Etats-Unis, le garde du corps, devenu un suspect politique aux yeux du régime castriste, est jeté en prison. Juan Reinaldo Sánchez raconte qu’au début, son admiration pour Fidel Castro était sans bornes : «C’est l’homme que j’admire le plus au monde et pour qui je suis prêt à donner ma vie quoiqu’il arrive». Vingt ans plus tard son discours a radicalement changé :

Fidel Castro, qui se voulait un révolutionnaire exemplaire méprisant la bourgeoisie, la propriété privée et les biens matériels ; se sacrifiant tout entier au peuple cubain, a toujours affirmé se satisfaire d’un salaire de 40 dollars par mois. Les révélations de Juan Reinaldo Sanchez sur le train de vie du Lider Maximo écornent l’image d’ascète construite par la propagande du régime castriste. Ainsi, le livre dépeint comment, dans sa luxueuse résidence privée sur l’île de Cayo Piedra, Castro reçoit dans la fumée des cigares ses amis privilégiés, tels l’écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez. Sur cette île paradisiaque avec vue sur les yachts au mouillage, à 15 km de la baie des Cochons, il pouvait s’adonner à la pêche et à la plongée entre deux bains dans sa piscine d’eau douce, en sirotant un verre de Chivas Regal. En 2006, le magazine américain Forbes estimait la fortune du lider Maximo à 900 millions de dollars.

Toujours selon Juan Reinaldo Sanchez, Fidel possède une vingtaine de résidences à Cuba, notamment sa maison de maître de 500 m2 (avec piscine, dépendance et serres maraichères) située au cœur d’un parc boisé de 30 hectares à Punto Cero (La Havane). Dans son garage, une belle Mercedes offerte par Saddam Hussein.

On apprend aussi que Fidel, qui souffre de problèmes gastriques, possède sa propre vache (nommée « numero 5″ ), ne mange que des produits frais et apprécie le vin algérien. Juan Reinaldo Sánchez, rappelle qu’en revanche, les cubains n’ont droit qu’à cinq œufs par personne et par mois, à cinq cents grammes de poulet, deux cent cinquante grammes de poisson, un quart de litre d’huile, des haricots noirs, du lait en poudre pour les enfants de moins de 7 ans, et un pain par jour.
Fidel Castro a transmis le pouvoir à son frère Raúl en 2006.

la_vie_cachee_de_fidel_castro_hd  La vie cachée de Fidel Castro, de Juan Reinaldo Sánchez et Axel Gyldèn. Ed. Michel Lafon.

 

Comments

  1. A reblogué ceci sur Envie de vibes positives ?.