Cinéma : « Nous irons voir Pelé sans payer »

footbal_pele_bresil_2014Après “Ma grena et moi”, “Outre-mer Outre-tombe”, “Zétwal” et “La liste des courses » le réalisateur martiniquais Gilles Elie-Dit-Cosaque présente « Nous irons voir Pelé sans payer ».
Le pitch : En janvier 1971 le Santos FC, le mythique club de foot de São Paulo avec à sa tête le “roi Pelé” débarque en Martinique afin de disputer un match contre les meilleurs joueurs locaux. Le cout du billet est multiplié par 10 mettant l’événement hors de portée de la plupart des Martiniquais.
Un groupuscule d’extrême gauche fraichement constitué baptisé “Groupe d’Action Prolétarienne (GAP)”, qui puise ses influences chez Mao et Frantz Fanon, saute sur l’occasion d’un premier coup d’éclat politique. Ils lancent le mot d’ordre  “Nous irons voir Pelé sans payer”.
Pendant que l’équipe martiniquaise s’entraine la campagne s’organise. Grèves, tracts, graffitis, manifestations à Fort de France , le mouvement prend de l’ampleur… Les autorités s’inquiètent, on organise à la hâte la retransmission télé en direct du match. Une première en Outremer. Mais qu’importe la transmission télé prévue, les plus acharnés persistent. Ils iront voir Pelé sans payer !

Ce film documentaire de Gilles Elie-dit-Cosaque est en avant-première mardi 3 juin à 18h30 à l’Atrium pour le Cmac, dans le cadre des « Rencontres cinéma Martinique » .

Infos sur les projections à venir : facebook/lamaisongarage – lamaisongarage.fr