Bananes au rabais Auchan, les producteurs des Antilles refusent qu’on leur force la main

auchan_banane_

Communiqué d’Eric de Lucy, Président de l’UGPBAN

 L’UGPBAN, Union des Groupements de Producteurs de Bananes de Guadeloupe et Martinique, se trouve depuis le 19 mai 2014 en conflit avec l’enseigne Auchan.

En effet, depuis le 19 mai 2014, Auchan a déclenché une campagne de communication appuyant une opération de braderie de la banane à 0,75 € le kilo dans l’ensemble de ses magasins de France.

Cette campagne de communication, sans doute pour mieux valoriser l’opération, fait référence à des approvisionnements de bananes en provenance des Antilles, c’est-à-dire de la Guadeloupe et de la Martinique.

Dans les jours qui ont précédé le lancement de cette opération, les acheteurs d’Auchan ont fait la pression maximum sur les services commerciaux de l’UGPBAN pour les amener à y participer.

Le refus de l’UGPBAN a été clair et explicite d’autant plus que, dans le métier de la grande distribution, la position des producteurs de bananes de Guadeloupe et de Martinique est connue. Ils refusent toute participation à une opération qui ne peut avoir pour effet que de dévaloriser leur production.

Pourtant, et malgré les mises en garde qui lui ont été adressées, Auchan a maintenu l’origine Antilles dans sa communication.

En agissant de la sorte, Auchan a utilisé, dans le cadre de son opération, en toute connaissance de cause, volontairement et à tort, le nom de notre origine, lui portant un grave préjudice en induisant le consommateur en erreur et en persistant à associer nos bananes à une opération à laquelle nous avons refusé de participer.

L’UGPBAN prend en conséquence toutes dispositions pour donner à cette affaire les suites judiciaires qu’elle appelle.

L’UGPBAN a décidé de suspendre, jusqu’à nouvel ordre, toute relation commerciale avec Auchan, afin d’éviter que la banane de Guadeloupe et de Martinique se retrouve associée dans cette opération de braderie qu’elle réprouve.

Eric de Lucy