Elections européennes 2014 : Abstention record, l’Outremer a choisi ses trois députés

elections_europeennesSamedi, les Européens ont élu leurs représentants. Le nouveau Parlement accueillera donc 751 députés issus de 28 pays. Chaque pays dispose d’au moins 6 sièges. Il fallait s’y attendre, l’abstention est le grand vainqueur de cette élection puisqu’on atteint le taux record de 83 % pour les 1,7 million d’électeurs d’Outre-Mer (77 % d’abstention en 2009).

Dans la circonscription Outremers, l’UMP qui recueille 26.69% des suffrages, devance la liste d’Union de la Gauche (19.32%) et la liste Divers Gauche (18.24%). Le Front national se classe troisième. La Guadeloupe est le département où l’abstention est la plus forte.

Section Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Wallis-et-Futuna)
Le Calédonien Maurice Ponga est réélu (liste « Pour la France des outre-mer » (UMP) : 26.69%)

Section Atlantique (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon)
Le Martiniquais Louis-Joseph Manscour est élu (Liste « Choisir notre Europe » (Union de la Gauche) : 19.32%)

Section Océan Indien (Mayotte et La Réunion)
Le Réunionnais Younous Omarjee est réélu (Liste « L’union pour les outre-mer » (Divers Gauche) : 18.24%)

Le vote FN profite de la forte abstention
Le Front National, qui triomphe dans l’Hexagone, arrive en seconde position à Saint-Barthelemy (31,67 %) et à Saint-Martin (16,93 %) ; en troisième position à Saint-Pierre et Miquelon (15,46 %), en Guyane (14,01 %) et en Guadeloupe (8,65 %). En Martinique, l’extrême droite obtient 4,69 % et arrive en 6ème position avec 1 464 voix.

Ces chiffres doivent être pondérés par le nombre de suffrages exprimés : seulement 17%.