Affaire CEREGMIA : Précisions de Victorin Lurel suite à l’article de Mediapart

victorin_lurel_02Cité dans l’article de Lucie Delaporte « Université Antilles-Guyane: les fonds européens ont été siphonnés à grande échelle » paru sur Médiapart, Victorin Lurel, qui vient de reprendre la tête du Conseil régional de la Guadeloupe, communique un droit de réponse precisant que dès 2011, la Région Guadeloupe a déprogrammé les dossiers présentés par le CEREGMIA du programme Interreg Caraïbes.

On note que, dans cette affaire, Victorin Lurel prend clairement ses distances avec Serge Letchimy : « Afin de prévenir une crise politique avec mon homologue président de région de la Martinique, qui estimait qu’en prenant cette décision de déprogrammation les intérêts de la Martinique étaient mal défendus, et sous sa lourde insistance, je suis revenu sur ma décision de déprogrammation. »

Le président de la Région Guadeloupe ajoute que faute d’avoir respecté les délais et conditions strictes, les dossiers présentés par le CEREGMIA font l’objet d’une suspension de paiement, de certification, et de contrôles approfondis en attente d’autres mesures qui découleront de l’instruction des enquêtes judiciaires et administratives en cours.

Lire l’intégralité du droit de réponse de Victorin Lurel ICI.