Abolition de l’esclavage : Limyè ba Yo à Bastille avec le CM98 et KASSAV

affiches-lilabox-A3 GUIMOIS DE MAI, MOIS DE LA MÉMOIRE DE L’ESCLAVAGE COLONIAL, MOIS DES DESCENDANTS D’ESCLAVES !

Par Serge ROMANA

Mes chers compatriotes, le mois de mai est celui du souvenir de l’histoire de la traite et de l’esclavage colonial. Parce que c’est notre histoire, parce qu’elle résonne dans nos cœurs, parce qu’elle ne nous a jamais laissés indifférents, nous l’avons fait vivre enFrance hexagonale depuis les années 80. Aujourd’hui, nous avons deux dates pour nous souvenir et faire connaitre notre histoire, mobilisons-nous !

En route vers le décret du 23 mai !

Le 23 mai 1998, vous avez propulsé l’histoire de l’esclavage colonial sur le devant de la scène française. Notre marche fondatrice a ravivé le souvenir de nos aïeux, alors étouffé par l’ignorance, la honte et le ressentiment. Nous avons fait d’eux progressivement des survivants d’un crime contre l’Humanité. Aujourd’hui, la République honore avec nous, tous les 23 mai, ces aïeux dont nous sommes désormais fiers. Mais nous devons rester vigilants ! La circulaire qui officialise le 23 mai doit être remplacée par un décret, qui sécurise un peu plus notre date, et ce, surtout après les déclarations d’un maire du Front national sur les commémorations de l’esclavage (voir infra). Notre détermination, nos engagements, nos énergies semblent porter leur fruit si l’on en croit la lettre que le président de la République a adressée au Conseil Représentatif des Français d’Outre-mer (CREFOM). Dans cette dernière, François Hollande demande à madame George Pau-Langevin, ministre des outre-mer « d’étudier la possibilité de prendre un décret pour faire du 23 mai une date pleinement reconnue ». Restons mobilisés et réussissons les rassemblements du 23 mai !

Limyè ba Yo à Bastille avec le CM98 et KASSAV : un 23 mai historique !

Ce 23 mai 2014, outre les manifestations républicaines dans de nombreuses villes d’Ile de France (en particulier à 14 h à Sarcelles et à 16 h à Saint-Denis), en plus des célébrations religieuses catholique et protestante qui se dérouleront à 17 h dans la basilique de Saint-Denis et à 17 h à la Maison de l’Espérance –13 rue Gracieuse 75005 Paris, le CM98 et Kassav organisent : Limyè ba Yo – Reconnaissance – Réconciliation sur la place de la Bastille de 14 h à 23 h (cm98.fr). Parce que cet évènement sera exceptionnel, nous nous préparons à vous accueillir nombreux ce jour-là. Ansanm – ansanm, avec des personnalités politiques de premier rang, avec les meilleurs artistes des Antilles et de la Guyane, nous rendrons un vibrant hommage à nos aïeux qui vécurent en esclavage. Ils le méritent tant, eux qui n’étaient « rien » durant toute leur vie. Limyè ba Yo!

Réagissons contre les propos racistes du Front national : Tous à Villers- Cotterêts à 11 h le 10 mai 2014 !

L’histoire de l’esclavage colonial, même si elle nous a fondés, est aussi l’Histoire de la France. Par leur travail servile, nos aïeux ont contribué de façon décisive à la richesse de la nation française. Ils ont été les frères et les sœurs des serfs des campagnes françaises et des ouvriers, dont la révolution de 1848 brisât la Royauté esclavagiste. La deuxième République qui en résulta, abolit l’esclavage dans les colonies françaises. Conformément à ses valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, la République de 1848, celle des ouvriers parisiens, n’a pas ignoré les femmes et les hommes qui, dans les colonies, vivaient et combattaient l’esclavage. C’est cette République-là et tous les combattants de la liberté que nous honorons à l’occasion de la commémoration nationale de l’abolition de l’esclavage le 10 mai. C’est dans cette République qui porte ces valeurs que nous souhaitons vivre.

C’est pourquoi nous ne pouvons accepter les attaques du Front National contre les commémorations de l’esclavage. En refusant de commémorer le 10 mai et le 23 mai, le maire FN de Villers-Cotterêts attaque non seulement la République abolitionniste, mais aussi la mémoire de nos aïeux. De tels individus à la tête de l’État supprimeraient purement et simplement les commémorations des 10 et 23 mai. Nous n’acceptons pas de telles attaques ! Parce que nous nous défendons la mémoire de nos aïeux, soyons toutes et tous présents à Villers-Cotterêts pour commémorer la République abolitionniste ce 10 mai 2014 à 11 h devant la statut du général Dumas ! Départ gare du Nord à 9 h 46. Limyè ba Yo, sé Limyè ban Nou !

Pr Serge Romana
Président du CM98