UAG : Une dissociation des Antilles et de la Guyane bientôt actée par décret

genevieve_fioraso_02Selon Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur, la dissociation de l’université Antilles-Guyane (UAG) en deux entités indépendantes est en cours. Des décrets seront pris en ce sens et soumis à consultation « avant l’été ».

Lors des questions au gouvernement mercredi 7 mai 2014, la ministre a répondu au député guadeloupéen Ary Chalus (RRDP) que « Le décret créant une université de plein exercice en Guyane à la demande des acteurs guyanais va être soumis aux instances dont la consultation est obligatoire (personnels, étudiants, Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche-Cneser) et ce décret sera ensuite publié dans les meilleurs délais ». En parallèle et selon le même calendrier, un décret créant une université des Antilles rassemblant les pôles guadeloupéen et martiniquais, comme vous le souhaitez, dans une université unique des Antilles sera soumis à la même consultation avant l’été », a-t-elle ajouté.

Geneviève Fioraso a souligné création de deux universités : « Une université Antilles, une université Guyane, autonomes mais qui continueront d’avoir des partenariats de recherche et pourquoi pas de formation »,

Le pôle universitaire de Guadeloupe ayant été bloqué pendant plus de trois semaines entre mars et avril, la ministre s’est félicitée que « l’annonce de la création des deux universités et les garanties sur la constance des moyens, a permis de ramener la situation à la normale et au calme ». Voilà qui devrait apaiser étudiants et parents très inquiets du déroulement des examens de fin d’année.

Maggy ANASTASE pour Creoleways