Bring Back Our Girls : Michelle Obama s’engage contre les esclavagistes de Boko Haram

BringBackOurGirls_michelle_obama_creoleways

On ne peut pas être Antillais, se dire créole, assumant son histoire marquée par l’esclavage et se taire face à ce crime contre l’humanité tel qu’il existe aujourd’hui. On ne peut plus, parce qu’on est noir, se taire quand des noirs veulent mettre en esclavage d’autres noirs en plein 21e siècle. Michelle Obama, descendante d’esclaves et First Lady des USA a rejoint le phénoménal mouvement venu du web : Sous le hashtag « #BringBackOurGirls« , une campagne de protestation virulente des internautes du monde entier après le rapt de plus de 200 lycéennes dans une école au Nigeria par le groupe terroriste Boko Haram. Aboubakar Shekau, le chef de cette secte islamiste, promet que les jeunes filles enlevées seront « vendues sur un marché », « mariées » de force ou réduites en « esclavage ».

Lire aussi : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2014/05/07/au-nigeria-les-captives-de-boko-haram-restent-introuvables_4412786_3212.html