Peinture : Des dessins inédits de Basquiat exposés à New York

jmb03

Du 1er mai au 13 juin 2014, la galerie Acquavella de New York (NY) présente « Jean-Michel Basquiat Drawing : Work from the Schorr Family Collection », une exposition des œuvres du célèbre peintre américain d’origines haitiano-portoricaines.

Sous l’égide de Fred Hoffman, l’expo comprendra 22 œuvres sur papier et deux peintures de la collection d’Herbert et Lenore Schorr, collectionneurs passionnés, supporters de la première heure et amis dévoués de l’artiste. Selon William Acquavella, directeur de la galerie, il s’agit de monter l’importance du dessin dans le travail de Basquiat. La plupart de ces oeuvres sont présentées au public pour la première fois.

Herbert et Lenore Schorr ont commencé à rassembler les oeuvres de Jean-Michel Basquiat en 1981, (avant sa première expo à New York). « Durant les années phares de l’artiste (1982-83) les Schorr ont acquis plusieurs de ses peintures les plus importantes, mais à la différence de presque tous les collectionneurs de la première heure, ils ont aussi recherché et acquis un grand nombre d’œuvres sur papier, soit directement de l’artiste, soit de ses tout premiers galeristes », explique le commissaire d’exposition Fred Hoffman. « Les Schorr ont vite saisi que travailler sur papier était aussi crucial pour Basquiat que peindre sur canevas. Leur collection permet de comprendre à quel point l’artiste se concentrait et s’investissait dans ses dessins. »

Basquiat a très tôt montré des aptitudes pour ce qui fut une composante centrale de sa production artistique. Entre 1980 et 1988, il réalisa quelques 1000 œuvres sur papier, où s’articulent des récits complexes, mettant à nu les failles du système : l’inégale répartition du pouvoir et l’absence de dialogue au sein de la société.

Deux peintures inédites sont exposées : Le Portrait d’Herbert et Lenore Schorr souligne leur soutien durant la courte mais prolifique carrière de Basquiat. « Nous avons cru en lui dès le début et ne pouvions comprendre pourquoi les autres ne se rendaient pas compte de son génie » explique Lenore Schorr. « Pas un article dans la presse suite à sa magnifique expo à Fun Gallery en 1983 ! Nous fûmes les seuls à acheter une toile… » Cette peinture, Leonardo da Vinci’s Greatest Hits, est aujourd’hui considérée comme emblématique du travail de l’artiste.

basquiat_leonardo_da_vinci_s_greatest_hits

Fred Hoffman a rencontré Jean-Michel Basquiat en 1982 et fut son proche collaborateur durant la résidence de l’artiste à Venice (Californie) de 1982 à 1984. Avec son aide, Basquiat réalisera cinq éditions de textes imprimés publiées en 1983 par New City Editions. Hoffman a aussi participé à la fabrication des sérigraphies de 1984 et fut co-curateur de la rétrospective Basquiat au Brooklyn Museum en 2005. Il représente la fondation Ahmanson au Museum of Contemporary Art de Los Angeles.

Plusieurs grandes expositions consacrées à Basquiat se sont tenues ces dernières années à travers les Etats-Unis et l’Europe : En 2005, la rétrospective Basquiat dans trois musées (Brooklyn Museum of Art, Museum of Contemporary Art de Los Angeles, Museum of Fine Arts de Houston). En 2010, une rétrospective de la Fondation Beyeler avec le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, célébra le 50e anniversaire de Basquiat.
On peut notamment contempler les œuvres de l’artiste à la Broad Art Foundation de Santa Monica; au Centre Georges Pompidou à Paris; au MACBA (Museu d’Arte Contemporani de Barcelona), Espagne; et au MOMA (Museum of Modern Art) de New York.

Un catalogue illustré et un essai de Fred Hoffman accompagneront l’exposition.