« Tours d’eau » en Guadeloupe, la population exaspérée

dloLettre ouverte à tous mes compatriotes fatigués avec ceux qui gèrent l’eau en Guadeloupe

Par une citoyenne qui pue

Si vous lisez ce courrier, je tiens à m’excuser pour l’odeur qui se dégage et que vous sentez même à travers l’écran de votre ordinateur.

Voilà 9 heures que je suis rentrée du footing, couverte de sueur qui a séché. C’est la fin de la journée, je pue, ma famille pue, mes voisins puent, mes collègues puent, les camarades de classe des enfants puent ! enfin bref, à cause des coupures d’eau, nous toute ka pite a tour de rôle pendant 24 heures dans chaque commune ! La semaine dernière c’était le contraire, on a coupé l’eau alors que j’étais couverte de savon !

Je ne peux pas faire la vaisselle !

Je ne peux pas faire à manger !

Je suis obligé d’acheter des packs d’eau !

Je me couche dans mon lit pleine de crasse ! Et an sé on famme !

Est-ce qu’il faut que j’aille demander à des gens pour me doucher moi et ma famille ???

On me dit de faire des réserves d’eau et en même temps il faut faire attention aux moustiques à chicounegounya !

J’en ai MARRE ! MARRE ! MARRE de ce pays !

Bravo la Général des eaux, bravo Veolia, bravo le SIAG, bravo la préfète, chapeau les politiques en Guadeloupe ! Après ça, pa oublié vine mandé moin voté ba zote ! Bande initil !

Je voudrais savoir qui a eu la géniale idée d’inventer les « tours d’eau en Guadeloupe » tala mérité on médaille !

Et ne venez pas me dire d’acheter une citerne ! J’habite dans un immeuble ! Ola an ka météye ???? Après on va nous dire quoi ? D’aller chercher l’eau dans une mare à golomines ? Ou bien à la fontaine ? Pour qui prend-t-on les guadeloupéens ? Et je suis sure que tous les gros bonnets ont de l’eau chez eux !!!

Je paye pour avoir mon eau au robinet, 24h sur 24, je VEUX mon eau au robinet ! Quel dédommagement vous allez me donner pour le dérangement ????

En plus il pleut tout le temps en Guadeloupe ! Tellement il pleut, il y a des éboulements sur la route de la traversée ! Et nous con couyon nou pa ka di ayen ! Quand c’est pour l’essence tout le monde devient aigri ! Nou capab santi con malpropre dèpi nou ni essance pou voiti !!!

Moi je dis que comme on ne peut plus tirer la chasse on a qu’a faire nos besoins dans des seaux comme en temps longtemps et aller verser tout ça devant le SIAG ! Zote ké vouè balan yo ké renvoyé dlo la !

Bravo la Guadeloupe, « l’île aux belles eaux ! »

Si vous êtes d’accord, fèye touné !!!

Parce qu’il reflète, avec humour, l’opinion de beaucoup de Guadeloupéens en cette période de carême qui est loin d’être la pire que nous ayons connue, Creoleways a décidé de publier ce courrier parvenu à notre rédaction.