Antilles-Guyane : La dégradation du marché du travail continue au 3e trimestre 2013

logo-insee

L’INSEE communique (enfin !) les chiffres du troisième trimestre 2013. selon le bulletin n°102 (avril 2014), l’emploi salarié marchand aux Antilles-Guyane est en repli. La tendance baissière observée au second trimestre s’amplifie avec un recul de 3 %. Toutefois, en glissement annuel, la baisse est moins importante (– 2 %). Ce trimestre, la dégradation concerne les trois départements, mais elle est plus marquée en Guadeloupe où le secteur du BTP est touché par une baisse de 6% sur un an.

Guadeloupe

L’emploi salarié marchand guadeloupéen recule de 4,6 % au troisième trimestre 2013. Principal vecteur de cette chute, le secteur de la construction qui est confronté à une atonie de la commande publique couplée à des difficultés conjoncturelles de trésorerie et de positionnement vis à vis des appels d’offre sur un marché dorénavant plus largement concurrentiel. La chute est de 10 % par rapport au premier trimestre 2013 et de 6 % en glissement annuel. Le repli est moindre dans l’industrie avec une baisse de 4 %, majoritairement liée à l’agroalimentaire. Pour la seconde fois consécutive, les autres activités de service se dégradent fortement, confirmant la baisse d’activité dans ce secteur. Le transport et entreposage, comme l’hébergement et la restauration pèsent négativement sur l’emploi salarié marchand de l’ensemble du secteur tertiaire. L’emploi salarié marchand recule ainsi de 3,7% et de 4% en glissement annuel.

Guyane

Des trois départements français d’Amérique, la Guyane est celui dont l’emploi salarié marchand enregistre une meilleure tenue en glissement annuel. En revanche, l’emploi est en faible repli au troisième trimestre 2013 par rapport au trimestre précédent (– 0,5 %). Les trois grands secteurs contri buent à cette baisse. L’ensemble des activités industrielles affiche un ralentissement, alors que le secteur tertiaire marchand enregistre des évolutions disparates selon les sous-secteurs. Ainsi, le transport et entreposage progressent de 8 %, alors que les autres activités de service continuent de chuter fortement (– 4,7 % sur un trimestre, et – 14,5 % en glissement annuel). La construction s’infléchit également (– 3 % par rapport au second trimestre), en dépit d’une demande importante liée à une démographie toujours soutenue.

Martinique

L’emploi salarié martiniquais est en repli au troisième trimestre 2013 (– 1,2 %). Le secteur tertiaire marchand pèse majoritairement sur cette baisse. Le niveau de l’emploi en variation trimestrielle s’est en effet dégradé dans tous les postes. Le repli est plus particulièrement marqué dans le transport et entreposage (– 5,5 %) et dans l’hébergement et restauration (– 5,8 %). Les autres activités de services enregistrent elles-aussi une forte baisse, poursuivant la tendance déjà observée au trimestre précédent. Ce troisième trimestre 2013 confirme la mauvaise santé économique du secteur de la construction, elle-même liée à des facteurs transversaux : exigüité du marché, mutation des pratiques concurrentielles, ou encore difficultés de trésorerie (baisse de 3,5 % par rapport au trimestre précédent et de 2,9 % en glissement annuel). La baisse dans l’industrie est légère, cependant, elle s’observe assez uniformément dans ses sous-secteurs.

Consulter le bulletin de l’INSEE en détails ICI.