UAG : Le député Alfred Marie-Jeanne pointe des dérives au sein du CEREGMIA

amj03

Le 9 janvier 2014, Alfred Marie-Jeanne a attiré l’attention du premier ministre Jean-Marc Ayrault sur « l’affaire CEREGMIA », du nom d’un laboratoire de l’UAG dont deux rapports de la Cour des Comptes pointent depuis un certain temps les dysfonctionnements. En l’absence de réponse du Premier ministre, le député de la Martinique a tenu à marquer son désaccord en rendant publique la lettre ci-dessous.

ceregmia_alfred_marie_jeanne_jean_marc-ayrault01