Nos élus le veulent : l’Université des Antilles est en marche

JBL01

Pour une Université des Antilles « à part entière » avec autonomie des Pôles : Josette Borel Lincertin ouvre la discussion

Après sa récente lettre à Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche; et à Victorin Lurel, Ministre des Outre-mer, concernant l’accélération du calendrier de création de l’université guyanaise de plein exercice, Josette Borel Lincertin, dans un courrier adressé hier à son homologue Serge Letchimy, Président du Conseil Régional de Martinique, souhaite que s’ouvre le débat sur la création d’une Université des Antilles à part entière avec une autonomie renforcée des pôles respectifs de Guadeloupe et Martinique :

« Il est maintenant acté que l’on s’achemine vers la création d’une université de plein exercice en Guyane, dès la rentrée universitaire prochaine, impliquant de fait un éclatement de l’université des Antilles et de la Guyane dans sa forme et sa gouvernance actuelles ».

Dans cette optique,  la Présidente de la Région Guadeloupe informe Serge Letchimy de son souhait de « consulter la communauté universitaire des Antilles, notamment les étudiants; les élus locaux et les parlementaires de Guadeloupe et de Martinique ». Consciente des « profondes divergences » et des « inquiétudes » soulevées au sein de la communauté universitaire, Josette Borel Lincertin réaffirme sa volonté de « privilégier l’échange et la concertation avant toute prise de décision définitive sur la nouvelle université antillaise ».

Afin d’initier ce débat crucial pour l’avenir de nos territoires dans les meilleurs délais, Josette Borel Lincertin propose à Serge Lecthimy une réunion en Guadeloupe puis en Martinique avec les parlementaires des deux îles qui le souhaitent.

Ci-dessous, le courrier de la Présidente de Région Guadeloupe qu’a obtenu pour vous Creoleways

courrier-prgjbl-prmsl