Violences contre les femmes : les associations de Martinique réagissent

violences femmes Martinique 2012

La Martinique est sous le choc : lundi 20 janvier 2014 une femme du François,  a été brûlée vive par son ex-compagnon. Plusieurs associations nous font part de leur indignation.

Communiqué de l’Union des Femmes de la Martinique

Toutes et tous solidaires pour condamner cet acte barbare !

C’est avec horreur et révolte que nous apprenons l’agression sauvage contre une femme qui a eu lieu ce lundi au François.

Une nouvelle fois, un homme s’est attaqué à son ex-compagne et l’a immolée par le feu. Un acte de barbarie inqualifiable, gratuit, que rien ne peut justifier. Une nouvelle fois, une femme est victime de la violence domestique et se retrouve dans un état critique, parce qu’elle est une femme qui a pensé avoir le droit de décider de sa vie.

Une nouvelle fois, cet acte se veut un signal de peur pour toutes les femmes qui voudraient croire qu’elles n’ont pas le droit de se séparer de leur conjoint…violent ou non !

Nous ne pouvons pas continuer à assister, impuissant-es, à ces drames atroces, voire ces tueries et nous contenter de recenser et pleurer les mortes et les handicapées à vie.

Pour les bourreaux, passivité et silence valent complicité, approbation et même encouragement à continuer.

Nous pouvons manifester notre colère et notre condamnation de tels actes inqualifiables par une chaine de solidarité.

L’Union des Femmes de la Martinique appelle toute la population, les femmes comme les hommes, et les jeunes, à venir nombreuses et nombreux à un rassemblement silencieux le mercredi 22 janvier au François, à 17h30 face à la cathédrale.

DISONS NON A TOUTES FORMES DE VIOLENCES EN SOLIDARITE AVEC TOUTES LES VICTIMES !

Communiqué de « Tous Créoles ! »

C’est avec indignation que le Conseil d’administration de l’Association « Tous Créoles ! » a appris l’horrible et lâche agression dont a été victime lundi 20 janvier 2014 une femme du François (Martinique), qui a été brûlée vive par son ex-compagnon.

Une nouvelle fois, un homme s’est attaqué à une femme en l’immolant par le feu, un acte de barbarie inqualifiable, que rien ne peut justifier.

Les actes de violence domestique à l’égard des femmes sont quotidiens, sans doute simplement parce qu’elles sont femmes, et que certains contestent leur droit à décider de leur vie.

Mais l’escalade dans cette violence devient insupportable par la fréquence et la brutalité des délits ainsi commis par de tels bourreaux.

L’Association « Tous Créoles ! » exprime toute sa sympathie à la malheureuse victime franciscaine, aujourd’hui plongée dans le coma et dont le pronostic vital est dangereusement engagé, et lui souhaite beaucoup de courage dans ce combat pour sa vie.

Respé épi couraj !

L’Association « Tous Créoles ! » manifeste également aux organisations féminines, dont « l’Union des Femmes de la Martinique », toute sa solidarité dans les actions qu’elles mènent chaque jour pour faire condamner les violences faites aux femmes.

Lamentin, le 22 janvier 2014

Béatris COMPÈRE & Roger de JAHAM,

Co-présidents