UAG : Gros Clash entre Alain Tien-Liong et Anne Corval

logo-uag01

Alain Tien-Liong, président du Conseil Général de Guyane, sympathisant du MDES (parti indépendantiste guyanais) demande la démission d’Anne Corval, l’administratrice provisoire de l’IESG qui refuse d’autoriser deux représentants de l’institut à l’accompagner dans l’hexagone afin d’inscrire l’avenir de l’université de Guyane dans la perspective de la collectivité unique prévue en mars 2015.

Le président du Conseil général considère cette attitude comme un camouflet. Selon lui, ce déplacement en France est capital pour préparer l’articulation entre la future institution universitaire et la nouvelle collectivité territoriale.

Dans un courrier adressé à Anne Corval daté du 13 janvier, (et selon lui resté sans réponse) Alain Tien-Liong informe avoir organisé, à la charge du Département, une mission auprès d’universités de l’Hexagone à laquelle devraient participer les représentants de l’IESG : « Il serait néanmoins fort agréable que vous acceptiez de vous joindre à nous, d’autant que j’envisage durant cette même période de rencontrer la ministre de l’Enseignement Supérieur », peut-on y lire en conclusion.

Apparemment surprise des proportions que prennent l’affaire, Anne Corval dit avoir, lors d’un entretien téléphonique (houleux) avec Alain Tien-Liong, argumenté son refus de libérer Yolande Tarade, cadre administratif, et le professeur Laurent Linguet, leader de l’Intersyndicale qui, rappelons-le, était à la tête de la grève dure d’octobre-novembre 2013 au Pôle Guyane de l’UAG.

Affaire à suivre…