Martinique : Léon Piéjos, entrepreneur engagé, fête les 20 ans d’IDEA

piejos-amj

Samedi 11 janvier dernier, Léon PIÉJOS célébrait avec faste les 20 ans de IDÉA SARL, l’entreprise industrielle qu’il a créée au Gros-Morne pour succéder à IDÉCA, société de fabrication d’armatures pour béton, alors en déconfiture, dont il était le responsable technique.

Entouré de son équipe, dans laquelle se trouvent aujourd’hui sa fille Jessyka, directrice administrative, et son fils Karl, directeur de production, ce n’est pas sans émotion que Léon PIÉJOS a rappelé les débuts difficiles de sa petite entreprise, qu’il a portée à bout de bras avec quelques fidèles salariés, travaillant au départ 12 heures par jour et 7 jours sur 7 pour parvenir à trouver sa place sur un marché concurrentiel.

Ne pas lésiner sur la qualité, respecter les délais de livraison, produire à des prix compétitifs, mettre l’humain au centre de ses préoccupations, tels sont les principes essentiels qui ont guidé Léon PIÉJOS pour gagner son pari : faire de IDÉA une entreprise industrielle fiable et rentable, intégrée dans son milieu et soucieuse des femmes et des hommes qui y travaillent, comme de ceux qui l’entourent. C’est ainsi que IDÉA pratique constamment non seulement la promotion interne, mais aussi donne régulièrement leur chance à de nombreux jeunes, soit en leur offrant des opportunités de stages, soit encore en proposant des emplois à de jeunes qui se sont retrouvés en prison pour leur permettre d’en sortir plus tôt et de se réintégrer dans la société. Fout sa bèl !

Cette générosité naturelle de Léon PIÉJOS a été amplement soulignée par les différents orateurs de la soirée, parmi lesquels le député de la circonscription Alfred MARIE-JEANNE, le maire du Gros-Morne Albert JEAN-ZÉPHIRIN et Cecil JOSEPH, le maire de Roseau dans l’île voisine de la Dominique.

Enfin, comment ne pas évoquer l’engagement de ce dynamique entrepreneur dans le sport : IDÉA apporte un soutien sans faille à l’équipe de hand-ball « le Réveil Sportif » du Gros-Morne, et Katty PIÉJOS, la seconde fille du patron, évolue à Fleury en championnat de France et d’Europe et a été appelée en équipe de France de hand-ball.

Aujourd’hui âgé de seulement 58 ans, fier du travail accompli et du chemin parcouru, confiant dans la relève qu’il a organisée, Léon PIÉJOS a pu alors prendre part avec une joie éclatante, au milieu de ses centaines d’invités, à la belle soirée dansante animée par le groupe « Roro Kaliko » à la salle Hibiscus, tout près de son entreprise au Gros-Morne.