Vidéo : Riddla chante « Fo pa nou babyé »

On ne présente plus Riddla, icône de la scène dancehall guadeloupéenne. Ses tubes « Gwada Rodéo », « Mika », « Leggo », « Ya Sa La »  ou « twittéy », sont encore dans toutes les oreilles. Souvenez-vous,  son « Orélie Tchenn tchou-w dwèt » avait même fait réagir des intellectuels, qui l’avaient jugé misogyne, sans entendre le message qu’il tentait tout bêtement d’adresser aux jeunes filles un peu trop pressées de vivre, en Gwada comme ailleurs. Dans son dernier opus aux accents konpa : « Fo pa nou babyé », l’artiste nous parle de l’engrenage de la rupture et de ses conséquences au sein d’un couple où la communication s’est rompue. Un son à siroter d’autant que Frédéric Caracas est à la basse !