Martinique : Dans le cadre de la JIC, l’association « Tous Créoles ! » reçoit l’écrivain Bernard Leclaire

Sainte-Marie - Distillerie LongueteauÀ l’occasion de la Journée Internationale du Créole, le dimanche 27 octobre 2013, l’association « Tous Créoles ! » nous convie à une conférence-débat de l’écrivain Bernard LECLAIRE ayant pour thème : « LE CREOLE EST-IL UNE LANGUE EN EXIL DANS SON PROPRE CHEZ-SOI ? NON… L’EXEMPLE DE MARIE-GALANTE » ; Ce titre, volontairement vaste, permet de parler du créole d’antan, de celui d’aujourd’hui et, bien sûr, du créole à venir !

Pour Bernard LECLAIRE, Le créole doit aujourd’hui permettre un rapprochement effectif de plusieurs îles de la Caraïbe : Ainsi, Haïti, St. Barth, St. Martin, Guadeloupe et Martinique sont francophones et créolophones ; Antigua, Sainte-Lucie et Dominique sont anglophones et créolophones ; des traces de créole demeurent encore dans les îles anglophones de Trinidad & Tobago… Le créole est donc une richesse supplémentaire qui vient renforcer nos liens géographiques et historiques. L’écrivain note qu’à cet égard, la stabilisation d’une graphie créole est une réelle avancée pour la reconnaissance et le développement de la langue avec ses particularismes et ses nuances régionales. « Nous allons pouvoir parler d’une sociologie unifiée de la Caraïbe ! » et de s’interroger « Nous sommes tous « créoles », oui ! Mais comment vit-on cet état d’être ? »

Un début d’éclairage à travers le prisme Marie-galantais

Né le 5 septembre 1959 à Grand-Bourg de Marie-Galante, Bernard LECLAIRE est un marqueur de paroles dont l’œuvre est résolument ancrée dans la réalité de son île natale. « Que serait une langue sans la perception de ceux qui l’utilisent ? » se demande-t-il. « A Marie-Galante, le « palé kréyôl » se transmet depuis des générations sans réel problème. Bien plus que par simple atavisme, c’est aussi par goût que les habitants de cette île expriment naturellement les choses dans leur langue vernaculaire ! ».

C’est que l’artiste n’est pas seulement écrivain et poète. De par sa formation de sociologue (sa thèse de doctorat porte sur les « Congos » arrivés « sous-contrat de travail » en Guadeloupe entre 1880 et 1895, notamment à Marie-Galante), Bernard LECLAIRE estime que, du fait de son histoire même, Marie-Galante est sans doute l’île la plus africaine de la Caraïbe. « La plus Congolaise, pour être exact ! », ajoute-t-il dans un sourire.

« Comme pour la plupart des Antillais, ma famille est d’ascendances Afro-Antillaises autant que Françaises : Ma mère est née d’un Congolais, Louis N’DENDÉLÉ, arrivé en 1895 à l’âge de sept ans à Marie-Galante en compagnie de son père, Joseph, et de sa mère, Laurasie. L’ancêtre paternel, lui, de souche plus ancienne, est un blanc arrivé à Marie-Galante en 1665, en provenance de Château-Gontier en Mayenne ». C’est donc fort de ce riche et vivace héritage culturel que le poète nous convie à débattre avec lui de langue créole et de créolité dans les magnifiques jardins de la distillerie « Trois-Rivières » à Sainte-Luce (Martinique), le 27 octobre.

Œuvres principales de Bernard LECLAIRE :
Le Château des Murat ou Le viol d’Alicia. Pointe-à-Pitre, Éditions Alizés, 2006.
La Mare au Punch. Gourbeyre (Guadeloupe) : Éd. Nestor, 2009.

Programme de la journée du 27 octobre avec les membres et sympathisants de l’Association « TOUS CREOLES ! » :

11h : Accueil des participants à la distillerie « Trois-Rivières » (Sainte-Luce, Martinique)

11h30 : Allocutions de M. Louis CRUSOL, maire de Sainte-Luce, et de M. Édouard ANCET, porte-parole de « Tous Créoles ! »

12h : Conférence-débat de M. Bernard LECLAIRE, poète-écrivain marie-galantais : « Le créole est-il en exil dans son propre chez-soi ?  Non… L’exemple de Marie-Galante »

13h : Apéritifs et punch créole offerts par la distillerie Trois-Rivières

13h30 : Repas créole, participation 25 €.

Promenade costumée de La Page d’Histoire « Berceuse créole pour un moulin à sucre »

Défilé de mode de Terrelane et bijoux de Jaspe Création « Cachibou et Aroman dans un frou-frou d’étoffes et Écrin de Joyaux »

Présentation d’ouvrages des éditions DESNEL. Animations et virgules créoles par le kontè Joël RESCHID. Dlo koko tout la jounen épi Amarillo !

Informations & réservations : Mirande, 0596.504.999 mbernard@publidom.com