France : Teri Moïse nous a quittés

teri-moise

Ses mélodies, sa poésie ciselée, la sensibilité de ses mots nous reviennent par vagues et nous laissent comme un arrière goût de gâchis. Je Serai Là, Fais Semblant et, bien sûr, son tube de 1996 Les Poèmes de Michelle et ses notes de guitare soul-blues sonnent encore à nos oreilles. La chanteuse avait le don d’habiller ses paroles et musiques d’une mélancolie jamais feinte. En 1997, elle fut l’une des révélations « chanson »  et vit son talent d’auteure-compositrice interprète couronné d’une Victoire de la Musique dans la catégorie « artiste francophone ».

Teri Moïse n’est plus et ses airs nous interpellent désormais d’une façon toute singulière. Selon sa maison de disque, l’artiste créole d’origine haïtienne nous a quittés le 7 mai dernier. Claudy Siar, directeur guadeloupéen de la Radio Tropiques FM, confirme sur Twitter qu’elle aurait été retrouvée morte dans un hôtel de Madrid. Teri Moïse avait 41 ans.

Nous publions ci-après le communiqué de la Sacem :

« C’est avec une vive émotion et une immense tristesse que la Sacem a appris la disparition de Teri Moïse, auteur, compositrice et interprète de talent, membre de la maison des créateurs depuis 1996. Née à Los Angeles le 23 mars 1970, la chanteuse d’origine haïtienne avait fait de la France une terre de coeur en s’y installant dès 1990 pour y étudier les Lettres à l’Université de la Sorbonne, avant d’y revenir quelques années plus tard en tant que musicienne. Mêlant pop douce, musique soul et de discrètes touches caribéennes, son premier album, en 1996, révèle la richesse artistique de son écriture et de ses compositions. Le titre Les Poèmes de Michelle rencontre un très vif succès auprès du public, lui ouvrant ainsi la voie pour de nombreuses scènes. (…) La Sacem remercie et rend hommage à cette femme du monde au répertoire poétique dont les plus belles oeuvres, telles que Les Poèmes de Michelle, Je serai là et Fais Semblant marquent les mémoires ».

La rédaction de Creoleways salue avec émotion  cette grande artiste partie trop tôt, sur la pointe des pieds.