Guyane : Victorin Lurel rejoint la lutte contre la flambée des prix du carburant

victorin_lurel_desplan_karam_tien_liong_creolewaysFélix Desplan, Victorin Lurel, Alain Tien-Liong et Antoine Karam au Conseil général dimanche 30 novembre 2008

Alors que la mobilisation se poursuit sur les barrages, la Guadeloupe est venue se joindre au mouvement à travers la présence à Cayenne du président du Conseil régional, Victorin Lurel, et du 1er Vice-Président du Conseil général, Félix Desplan, représentant le Président Gillot retenu à Paris.

Les élus guadeloupéens sont venus exprimer leur solidarité et celle de leur concitoyens vis-à-vis de la mobilisation initiée lundi 24 novembre en Guyane. Au delà, ils ont fait part de leur souhait de mener ce combat conjointement, les prix du carburant pratiqués en Guadeloupe et Martinique, bien qu’inférieurs aux prix en Guyane, restant très élevés au regard de ceux pratiqués en métropole (1,77 € pour l’essence sans plomb en Guyane, 1,51 € en Guadeloupe, 1,47 € en Martinique), et dépendant d’un seul et même fournisseur : la SARA.

Victorin Lurel a par ailleurs indiqué qu’il n’entendait pas baisser les taxes locales sur le carburant en Guadeloupe, la baisse du prix de l’essence ne pouvant se faire sur le dos des finances déjà exsangues des collectivités locales. Il a ainsi appuyé la position défendue depuis le début du conflit par les présidents Antoine Karam et Alain Tien-Liong. Victorien Lurel a également précisé que son homologue du Conseil régional de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, était sur la même ligne. C’est dans les marges des pétroliers, qui réalisent dans les Antilles – Guyane de très confortables bénéfices, que doivent être trouvées les solutions à la revendication populaire d’une baisse de 50 centimes sur le prix de l’essence.

La séance de travail conduite dimanche au Conseil général par MM. Lurel, Desplan, Karam et Tien-Liong, et conclue en présence de nombreux conseillers généraux et régionaux, a abouti à la signature d’une déclaration commune demandant qu’une transparence totale soit faite sur la fixation des prix et des marges ainsi que l’association des collectivités, des socioprofessionnels et des associations de consommateurs à la fixation des prix du carburant.

Cet article est tiré du site web du Conseil Général de Guyane : http://www.cg973.fr/Prix-des-carburants-la-Guadeloupe