memorial_acte_inauguration_20

Egalité réelle, une réparation de l’esclavage qui ne dit pas son nom?

par Anne-Laure BERNARD Le 10 mai 2015, date de commémoration nationale de l’abolition de l’esclavage dans les anciennes colonies françaises, François Hollande inaugurait à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) le Mémorial ACTe, centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage. Est-ce un hasard si le Président de la République a annoncé ce même jour […]

guadeloupe_drapeau_04

Guadeloupe : 40% de vie chère et Géothermie, sé tan nou, sé pa ta yo ?

par Clodomir AUBAULLAN Décidément, chaque fois qu’on croit avoir atteint un pic d’incohérence dans ce pays, il y en a toujours qui proposent de nous hisser vers de nouveaux sommets. Hier soir, mercredi 6 juillet 2016, cousin Rigobè a encore manqué s’étouffer avec un zèl a denn devant le 20h de Guadeloupe 1ere : Mi Patrick […]

cyc_01

Brexit : Quel impact pour les anglophones du CARICOM et la caraïbe du Commonwealth?

La houle du Brexit confronte la caraïbe à une passe incertaine par Jean CRUSOL « C’est une houle majeure […]  qui a frappé le monde, et nous l’avons ressenti à la Dominique depuis hier soir ». C’est ce que déclarait sur les ondes de Kairi FM, une radio locale, le Premier Ministre de la Dominique […]

brexit_referendum_2016

Brexit – référendum : Le Royaume-Uni dit «no» à l’Union Européenne

Avec 51.9% de « Non » contre 48% de « Oui », les électeurs du Royaume-Uni ont choisi de ne plus être membres de l’Union européenne. Avec un taux de participation de plus de 72%, soit environ 17 millions de britanniques, l’Angleterre, qui bénéficiait déjà d’un certain nombre d’exceptions avantageuses; et qui n’était déjà ni dans la zone euro […]

solar_impulse_bertrand_picard_atlantique_23_06_2016

Solar Impulse – Bertrand Picard réussit sa traversée de l’Atlantique à l’énergie solaire

Bertrand Piccard s’est posé ce jeudi matin aux commandes de Solar Impulse SI2 sur l’aéroport de Séville, dans le sud de l’Espagne. 70 heures après son départ de New York, l’avion électrique bourré de technologie doit accomplir une dernière étape pour boucler son tour du monde. Grâce à ses ailes munies de 17 000 cellules […]

Lire aussi

serge_romana_04

Martinique : « Tous Créoles » reçoit Serge Romana en conférence-débat

Communiqué Dans le cadre de la 9e Assemblée générale de leur association, les membres de «Tous Créoles !» accueillent la conférence-débat donnée par le professeur Serge ROMANA, président du CM98 et de la Fondation « Esclavage & Réconciliation » Sur le thème : « Travail de Mémoire et de Réconciliation dans les sociétés post-esclavagistes antillaises […]

danik_zandwonis_11

Danik Zandwonis «Le Guadeloupéen n’a pas la pleine conscience d’une quelconque citoyenneté»

Coutumier des formules choc, l’homme de médias Danik Zandwonis nous fait parvenir cette réflexion sur le déficit de citoyenneté que chacun déplore en Guadeloupe, quel que soit le bord idéologique ou la couleur de peau. Au-delà d’une rhétorique d’indépendantiste « blanchi (noirci ?) sous le kaskod », D. Zandwonis fait un constat de fond qui, hors antenne, […]

marcel_manville_esclavage_reparations_01

Marcel Manville, Martiniquais doubout, assume aussi son ancêtre béké Dubuc

En septembre 1988, c’est sur les ondes de la radio RCI, au micro de Mano Loutoby (épaulé par Gérard Dorwling-Carter), que le grand avocat Marcel Manville rendait hommage à ses parents, des gens combatifs, fiers, industrieux et amoureux de leur île, la Martinique. Au cours de cette interview, feu Marcel Manville (1922-1998), cofondateur du PKLS […]

devenir_descendant_d_esclave_johann_michel_01

«Devenir descendant d’esclave» : L’évolution des mémoires officielles étudiée par Johann Michel

Au croisement de la sociologie de l’action publique et de la sociologie pragmatiste, l’ouvrage de Johann Michel explore les transformations, depuis l’après-guerre, des régimes mémoriels de l’esclavage en France. En s’appuyant sur une grande variété de matériaux empiriques (archives, entretiens, ethnographie), l’auteur distingue trois catégories de régimes mémoriels de l’esclavage, les conditions historiques de leur […]

victorin_lurel_toussaint_louverture_victor_schoelcher_02

Victorin Lurel donne force à la loi Taubira et fait abroger l’indemnité versée aux colons expropriés par la France et par Haïti?

  Déclaration de Victorin LUREL, Député de la Guadeloupe La Commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi Egalité et Citoyenneté vient aujourd’hui d’opérer un changement majeur et historique de notre droit par le vote des amendements que j’ai souhaité porter. 15 ans après la loi Taubira de 2001 par laquelle la France reconnaissait la […]

mi_bab_lurel_domota_01

Réparations – Esclavage : Le LKP pogne Lurel en plein ronron… LKPiste

Communiqué A propos des récentes déclarations de Victorin Lurel sur les textes ayant indemnisé les esclavagistes et la loi Taubira A écouter Victorin Lurel ces derniers jours, il serait devenu brusquement LKPiste. En effet, il reprend allégrement des combats tels que l’impossible condamnation de l’apologie de l’esclavage au travers de la loi Taubira ou la […]

vl_22

«Egalité et Citoyenneté» : 8 amendements pour gommer des inégalités Outre-Mer

Cet article explicitant la démarche de Victorin Lurel quant au volet « réparations » du projet de loi « Egalité et Citoyenneté » est paru le 13 juin sur le site de RCI. C’est à lire : *** En politique, semaine décisive pour plus d’égalité en Outre-Mer. Le projet de loi Egalité et Citoyenneté est examiné à partir de […]

Géraldine ENTIOPE, Artiste Créole

Peinture : Géraldine Entiope

Comme son prénom ne l'indique pas, la réalisatrice guadeloupéenne Guy GABON est une femme. Avec son documentaire "Mauvais Genre" elle nous emmène à la rencontre d'hommes et de femmes dont les prénoms ne sont pas censés correspondre à leur sexe. Une oeuvre rare dans nos sociétés créoles où ce qui relève de l'intime est généralement tu. Un documentaire à voir absolument !

Le coup de coeur de Creoleways !

LE BATAILLON CREOLE de Raphaël CONFIANT Editions Mercure de France

Parle-moi de « Là-bas » ! Parle-moi surtout-surtout de La Marne, grand vent qui voyage sans répit de par le monde ! On dit que Théodore est mort dans une tranchée. Je ne comprends pas. Pourquoi l’armée de « Là-bas » se cachait-elle dans des trous au lieu de monter au front ? Pourquoi y attendait-elle que le Teuton fonde sur elle ?

Man Hortense a perdu son fils Théodore, coupeur de canne émérite, à la bataille de la Marne, pendant la guerre de 14-18. Mais elle ne comprend pas ce qui s’est réellement passé sur ce front si loin de la Martinique… Théodore faisait partie du « bataillon créole » dans lequel des milliers de jeunes soldats s’enrolèrent pour aller combattre dans la Somme, la Marne, à Verdun et sur le front d’Orient, dans la presqu’île de Galipoli et aux Dardanelles.

C’est du point de vue martiniquais, celui des parents des soldats, que Raphaël Confiant a choisi de nous faire vivre cette guerre. Il y a donc Man Hortense ; mais aussi Lucianise, qui tente d’imaginer son frère jumeau Lucien à Verdun ; Euphrasie, la couturière, qui attend les lettres de son mari, Rémilien, prisonnier dans un camp allemand. Et à leurs côtés, ceux qui sont revenus du front : rescapés, mutilés et gueules cassées créoles…

Éloge de la mémoire brisée et sans cesse recousue, Le bataillon créole donne la parole à ces hommes et ces femmes qui, à mille lieues des véritables enjeux de la Grande Guerre, y ont vu un moyen d’affirmer leur attachement infédectible à ce qu’ils nommaient la « mère-patrie ».